La commune est l’institution la plus proche des citoyens, mais cette proximité ne débouche pas forcément sur une citoyenneté active, et encore moins sur une politique de respect et de promotion des droits humains.

Et pourtant, aux quatre coins du globe, des municipalistes et des associations citoyennes se sont engagés pour mettre les droits humains au cœur de la cité.

À l’initiative d’Amnesty International, Anne-Marie Impe et Jean-Paul Marthoz ont collecté des dizaines de “ bonnes pratiques ”, originales ou innovantes, d’ici ou d’ailleurs, qui pourraient inspirer les responsables politiques – mais aussi les associations et les citoyens – pour améliorer le quotidien de toutes et de tous, et surtout des plus faibles.

| | | Next → |