9. F8. Un échevinat des droits de L’homme, pour quoi faire ?

Jacques Benthuys a été le premier échevin des droits humains en Belgique francophone. Réalisée en 2010, cette interview reste éclairante pour comprendre l’intérêt d’une telle fonction.

liberte_.jpg

Jacques Benthuys est un homme tre?s occupe?. Inge?nieur de formation, il est non seulement e?chevin des bâtiments et de l’e?nergie, mais aussi de l’enseignement (« un poste qui me tient particulie?rement a? cœur, car l’e?cole est un moyen de re?duire les ine?galite?s des enfants devant la vie », explique-t-il). outre la se?curite? et l’hygie?ne, la laïcite?, le protocole et les jumelages, il cumule e?galement, en une inte?ressante alchimie, l’e?chevinat des droits de l’homme et de la coope?ration nord-sud. Homme engage?, il nous parle de ses combats de toujours. Rencontre.
| | | Next → |