2. F1. Pau. Les Points d’appui locaux à la vie associative

Les associations sont des interlocuteurs importants pour les collectivités locales, car elles jouent un rôle essentiel dans la mise en œuvre des droits humains dans la cité. Elles éduquent, elles informent, elles fournissent des services sociaux, elles défendent des personnes, elles créent du lien social et promeuvent la participation, elles repèrent les problèmes socio-économiques et relaient des revendications auprès des autorités. Leur mission est tout particulièrement cruciale dans les quartiers moins favorisés.
Ces initiatives, toutefois, sont généralement fragiles. Dépendant parfois de bénévoles, souvent dénuées de moyens ou tributaires de subventions réversibles, souffrant même dans certains cas d’amateurisme en matière de gestion, les associations les plus petites peinent à pérenniser leurs actions.
Reconnaissant l’importance de ces engagements citoyens, l’agglomération de Pau a décidé, dans son contrat de ville, de créer un réseau de Points d’appui locaux à la vie associative, chargés de soutenir les porteurs de projets et les petites structures qui agissent dans les quartiers désignés comme prioritaires.
Ces Points d’appui, au nombre de dix, offrent leurs compétences et leur logistique pour accompagner le fonctionnement quotidien des associations. Ils les aident d’abord à mettre en place en interne un fonctionnement démocratique (en les informant sur les rôles du conseil d’administration, du bureau et de l’Assemblée générale). Ils organisent ensuite des séances d’information et de formation sur des thèmes adaptés aux besoins des acteurs du secteur associatif (élaboration d’une politique de communication, organisation de manifestations, informations sur la responsabilité légale des dirigeants d’associations, cours sur la fiscalité et l’emploi des outils informatiques, etc.). Ils orientent enfin les petites associations dans leurs démarches et les mettent en contact avec des partenaires potentiels: sources de financement, autorités, fédérations d’associations, etc.
La Pépinière, l’un de ces Points d’appui locaux, propose par exemple un service gratuit d’accompagnement et de conseils afin d’aider les initiateurs de projets et les petites associations dans l’élaboration de projets, la recherche de subventions, la rédaction de statuts ou encore la gestion financière et administrative. Elle offre également «des locations de salles à tarifs réduits, un hébergement associatif (siège social, boite aux lettres, matériel administratif), le prêt de matériel, la mise à disposition de documentation spécialisée, des permanences juridiques, une salle multimédia».
Le réseau des Points d’appui locaux s’est également donné pour objectif «d’améliorer l’efficacité de tous en faisant jouer la complémentarité de chacun, d’élaborer des outils innovants destinés à faciliter la gestion des associations, de suggérer des actions collectives, de créer des supports de communication et d’évaluation communs».

Actualisation

Source, pour en savoir plus et contacts

● Page consacrée à la vie associative sur le site officiel de la ville de Pau

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*