3. F2. Comment devenir une ville refuge pour les écrivains

1. Qu’est-ce qu’une Ville refuge ?
Dans de nombreux pays du monde, des écrivains ou des artistes sont menacés par le gouvernement ou par des groupes non-étatiques. La seule issue, parfois, est l’exil, temporaire ou définitif.
Soucieuses d’assumer leurs responsabilités dans la lutte pour la liberté d’expression et de création, des villes se sont engagées à accueillir des écrivains persécutés, afin de leur permettre d’échapper à la répression et de poursuivre leur œuvre.
C’est dans cet esprit que l’International Cities of Refuge Network (ICORN) ou Réseau international des Villes refuges a été créé, à l’initiative de défenseurs de la liberté d’expression. Il a succédé au Réseau international des villes d’asile, constitué à l’instigation du Parlement international des écrivains en 1993, dans le contexte de la fatwa lancée par l’ayatollah Khomeiny contre l’écrivain indien, Salman Rushdie, auteur du livre Les Versets sataniques.
Le siège d’ICORN est situé à Stavanger (Norvège) où il bénéficie de l’aide de la ville. Il est soutenu, en particulier, par l’International PEN, la Fondation norvégienne pour la liberté d’expression, le Sigrid Rausing Trust (Londres) et le Centre culturel de Stavanger (Norvège).
Le Réseau compte une trentaine de ville, dont Bruxelles. Certains de ses membres sont de grandes villes culturelles, comme Barcelone, Amsterdam ou Mexico, d’autres, des villes moyennes, comme la cité universitaire d’Aarhus (Danemark) ou la cité historique de Chiusi (Toscane, Italie).

2. Quels sont les objectifs des Villes refuges ?
La raison d’être de ce programme est d’assurer la protection d’écrivains menacés en leur fournissant un «abri», mais le Réseau des Villes refuges considère son projet comme un élément d’une lutte plus large pour la défense des valeurs démocratiques, la promotion de la liberté d’expression et la solidarité internationale.
Pour atteindre ces objectifs, ICORN vise, en particulier, à établir des relations entre les villes partenaires et entre les écrivains accueillis dans ces Villes refuges. Elle soutient également la participation des écrivains à des manifestations littéraires nationales et internationales.

3. Quelles sont les conditions d’octroi du titre de ville refuge ?
| | | Next → |