Droits culturels – Introduction

Que dit La charte ?
1. Tous les habitants de la cité ont droit à une formation et à une éducation favorisant leur insertion, continue et de qualité et à bénéficier de la culture sous ses diverses formes et expressions.
2. La cité stimule la création, favorise le développement et la diversité des expressions et des pratiques culturelles, des activités sportives ainsi que les lieux de diffusion des cultures, notamment sous leur forme artistique, et favorise en particulier la création de bibliothèques publiques.
La cité favorise les programmes de formation pour adultes ainsi que l’éducation continue.
Les autorités locales, en coopération avec les associations culturelles et le secteur privé, promeuvent le développement de la vie culturelle urbaine.
La cité assure l’accès de tous ses habitants aux services et instruments de communication.
La cité respecte, protège et promeut la diversité culturelle de ses habitants, dans la seule limite du plein respect des règles de cohabitation et des droits de l’homme universellement reconnus. Elle encourage de même l’expression, la créativité et les pratiques culturelles actives de ses habitants.
3. Dans l’exercice de leurs responsabilités, les habitants de la cité respectent la diversité culturelle de la cité et agissent de manière responsable envers les installations et espaces publics dédiés à la culture dans la cité.

Plan d’action proposé par la charte

a) Adoption de mesures d’appui à l’éducation et à la formation continue pour les adultes, dont la formation professionnelle.
b) Généralisation d’un réseau de bibliothèques publiques dans tous les quartiers de la cité.
c) Adoption de mesures pour préserver, protéger et maintenir le patrimoine culturel de la cité ainsi qu’un accès durable et respectueux de la part des touristes et des habitants de la cité.
d) Plan de création, de développement et d’entretien d’espaces de loisirs de qualité ouverts au public, sans discrimination.
e) Mise en place d’ateliers de formation sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication et adoption de mesures afin de garantir l’accès universel à internet.
f) Prise en compte des besoins des personnes de passage et autres populations nomades dans le domaine de l’accès à l’éducation.
g) Plan d’appui à la création culturelle dans la ville, afin d’améliorer les conditions de travail des professionnels de la culture et de promouvoir des pratiques culturelles actives pour tous les habitants.
h) Mise en place et entretien d’installations sportives.

Vous trouverez dans les fiches ci-après des exemples de bonnes pratiques

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*