Amnesty dans la cité

Certains seront peut-être surpris de voir Amnesty International s’intéresser d’aussi près à notre environnement quotidien. Y aurait-il des prisonniers d’opinion à La Hulpe, des condamnés à mort à Paliseul ou des “ disparus ” à Ans ? Non, certes, et heureusement, même s’il y a beaucoup à dire sur les centres fermés en Belgique. Mais travailler pour les droits humains ne se résume pas à dénoncer les exactions de régimes qui méprisent les règlements internationaux.

La campagne que nous menons contre la violence conjugale, par exemple, montre à souhait combien le rôle de l’entité communale est important.

En découvrant le projet de « Charte Agenda mondiale des droits de l’homme dans la Cité », qui devrait être adopté prochainement par le Congrès Mondial du CGLU (Cités et gouvernements locaux unis), nous nous sommes rendus compte que nous tenions là un outil formidable pour aider à développer une trame de propositions concrètes en vue d’améliorer les droits humains au quotidien. On est frappé, à la lecture de la collection de “ bonnes pratiques ” récoltées dans le présent ouvrage, de voir la capacité d’initiative des responsables communaux à travers le monde et partant, des possibilités qui s’ouvrent à nos élus. Si tout ce que nous vous présentons ici n’est sans doute pas réalisable ou adaptable dans votre cité, cela montre en tous cas que la lutte pour un monde plus respectueux des droits fondamentaux commence tout près de chez nous, là où nous vivons. Et surtout, que c’est l’affaire de toutes et de tous.

Philippe Hensmans,

directeur Amnesty International Belgique francophone

PS : Chaque jour qui passe voit de nouvelles expériences apparaître, et ce volume doit être lu pour ce qu’il est : un instantané. Nous allons essayer de diffuser au fil du temps d’autres expériences menées dans les communes via notre site web. Merci de vous y reporter. Par ailleurs, nous n’avons pas non plus voulu faire double emploi avec des initiatives menées dans des domaines plus particuliers, auxquelles nous essayons de renvoyer chaque fois que c’est possible.

Même si la Charte Agenda n’est pas encore formellement adoptée, nous avons voulu y recourir pour structurer ce document. Le lecteur trouvera donc les différents droits qui y sont présentés, ainsi que les plans d’actions suggérés par les auteurs de la Charte pour chacun de ces droits. Il va de soi que tout cet ensemble peut (et devrait) encore évoluer. Nous en tiendrons compte dans ce site.

Téléchargez la Charte: